Le pull asymétrique en maille 002 de Dp Studio

Il y a un mois et demi, j’ai découvert les patrons de DP Studio et j’ai acheté le pull asymétrique en maille, et le top asymétrique, effet drapé.

 

J’ai trouvé les patrons plutôt très originaux (tellement, qu’il y en a que je n’aime pas du tout, ou disons qui ne m’iraient absolument pas), et j’avais hâte de découvrir le rendu sur le premier essai, le pull asymétrique.

 

Pour être asymétrique ce pull, il l’est!
J’étais enthousiasmée par l’allure du patron, j’avais hâte de voir ce que ça allait donner, parce que c’était vraiment difficile de se rendre compte:
20170304_163352.jpg
J’ai utilisé un molleton réversible rose (rose pastel d’un côté, rose très pâle de l’autre côté), acheté chez Bretagne Tissus.

 

Autant être claire de suite, je suis assez déçue de mon premier essai.
Si la partie épaules et bras est très large, en revanche la partie ventre, taille et hanche ne l’est pas du tout. La fermeture éclair dans le dos est peu pratique, l’encolure fait une drôle de forme. Sans compter les manches beaucoup trop longues… Je n’ai pas pris de photo du premier essayage, mais en même temps je n’aurais peut-être pas osé les montrer.

 

Pour les manches, je n’ai pas bien compris comment coudre quelque chose de propre avec cette pointe qui dépasse:
20170313_101623.jpg20170313_101652.jpg
J’ai eu beau chercher si j’avais fait une erreur quelque part, je n’ai pas trouvé. Pas d’explications particulières dans le coffret, et les visuels du modèle ne montrent aucun détail de cette partie.

 

De toutes façons, à l’essayage, les manches étaient beaucoup trop longues. J’ai choisi d’enlever sur chacune 5 centimètres, et de les couper droit, cette fois:
Sauf qu’à l’essayage, le côté étriqué de la taille ne me convenait pas du tout. Il faut croire que ce n’est pas un modèle pour moi, même en ayant décalqué ma taille… Avant de couper les manches, j’ai failli abandonner et tout mettre à la poubelle. En effet, la complexité du dessin du patron ne me laissait pas de grandes perspectives.
Mais quand même, c’était trop bête de ne rien tirer de ce tissu qui me plaisait bien…

 

Quelques heures de réflexion plus tard, j’ai décidé de découdre une partie des coutures. En fait, il y a en a 2 principales. Une qui part d’une manche, et qui fait le tour du buste L’autre part de l’autre manche, et même chose, fait le tour du buste.

 

Je me suis arrêtée de découdre au niveau des manches à peu près, et j’ai dessiné des triangles dans le but de les intégrer dans ces coutures ouvertes. Pour le contraste, j’ai choisi le côté rose très clair pour ces triangles.

 

J’ai gardé le côté déstructuré du sweat, et finalement, je trouve que ces triangles contrastés ne vont pas si mal avec l’ensemble.

 

Du coup, j’ai même pris la peine de coudre le biais d’encolure à la main pour qu’il demeure invisible.
Zoom sur la fermeture éclair invisible du dos:
Et hop! On soulève la manche droite pour montrer l’empiècement en triangle ajouté sur le devant pour ajouter de l’aisance:
Et enfin, quelques photos du sweat porté. La bas reste quand même près du corps (voyez, ça ne l’aurait pas fait sans les empiècements!), alors que le haut est très large, sans doute trop:
Bien qu’ayant coupé les 2 manches exactement de la même manière, la manche gauche est plus longue que la droite. C’est sans doute lié à l’asymétrie, au fait d’avoir ajouté des triangles d' »aisance », ou encore à ma manière de porter le vêtement (ou les 3 en même temps), mais il va falloir que je revienne dessus pour que ce soit moins choquant.

 

En conclusion, un sweat qui restera un vêtement de week-end, alors que sa coupe originale me laissait imaginer quelque chose de plus chic, compatible avec une tenue de boulot…

 

Patron:
– Patron papier pull asymétrique en maille de DP Studio (16,90€)

 

Fournitures:
– 2m de sweat rose double face acheté chez Bretagne Tissus – tissu créateur à 10€ le coupon.
– fermeture éclair invisible.

 

Prix approximatif: 10€, patron non inclus.
Publicités

Un gilet Cannelle bleu marine à strass

Encore un projet inspiré par un modèle vu dans le commerce!

 

J’ai utilisé le modèle Cannelle, de Christelle Beneytout.
Il s’agissait dans le magasin d’un gilet bleu marine, assez simple, avec des étoiles en simili cuir argenté et des strass dans le dos, ainsi que des bandes de strass argentés sur les épaules.

 

J’ai trouvé en décembre chez Ecolaine à Rennes un tissu bleu marine très doux et très extensible. Un peu épais pour un jersey, il fait presque penser à un molleton (mais plutôt fin, du coup).
20161201_130942.jpg
Une fois les pièces du patron modèle A (col plié en double) coupés, j’avais encore pas mal de boulot.

 

J’ai donc choisi de réaliser des bandes de strass au niveau de la couture épaule.
J’ai choisi des strass de mon stock, qui ressemblaient à ça initialement:
20170129_161415.jpg20170129_155507.jpg
J’ai pris un plastique transparent autocollant, et j’ai entrepris de coller les strass comme je les voulais.
Pour les épaules:
20170117_214016.jpg
Et pour le dos:
20170123_142849.jpg
Et voici le résultat final:
20170128_113359(0).jpg
20170128_113415.jpg
20170128_113453.jpg
Une petite vue des épaules:
20170128_113511.jpg
Je manquais d’un gilet bleu marine dans mon armoire, c’est maintenant réparé!

 

Patron:
– Patron PDF Cannelle de Christelle Beneytout 6,90€, modèle A

 

Fournitures:
– 1,90m de jersey bleu marine acheté chez Ecolaine (95% Modal, 5% élasthane) à 15€/m
– strass bleu marine de 1,5mm récupérés dans mon stock
– strass argenté de 2mm récupérés dans mon stock

 

Prix approximatif: 30€, patron non inclus.

Blouse Milan rallongée en robe

Quand j’ai réalisé ma blouse marinière avec le patron Milan d’Anne Kerdilès, j’avais terminé l’article sur le blog en parlant d’une robe du commerce pour lequel le patron s’y prêterait bien.

 

Il s’agissait d’une robe Naf Naf, que ma copine venait d’acheter, toute simple, mais très classe (je trouve):

Image.png

 

J’avais donc prévu (un jour) de réutiliser le patron d’Anne Kerdilès pour réaliser une robe semblable.

 

Voilà qui est fait!

 

J’ai repris les différentes pièces, et allongé de 30 centimètres le devant et le dos, en prolongeant simplement les lignes côtés, et en m’assurant que mes hanches passaient dans le patron modifié (réponse: oui!).

 

J’ai choisi un tissu microfibre bleu roi de chez Bennytex acheté pendant les soldes d’hiver l’année dernière à un tout petit prix. Plutôt que de faire une parmenture qui risquait de ne pas rester en place, j’ai entièrement doublé la robe, sauf les manches.

 

J’avais dans mon stock un ruban bleu et blanc qui allait bien, ainsi qu’un passepoil blanc assorti pour souligner les empiècements épaule.

 

Voici le résultat sur le mannequin de couture (désolée pour les photos prises le soir, avec lumière artificielle):
Image.png

 

Et le dos! Les rubans sont pris, d’une part dans la couture épaule de la doublure devant et dos, d’autre part au milieu dos du tissu et de sa doublure.
J’ai construit le petit nœud avec l’aide d’un peu de colle pour tissu et il est fixé grâce à une couture à la main:
20170108_221158.jpg

 

Et voici les photos de la robe portée:
Devant!
20170115_115302.jpg
Et dos! C’est ce à quoi je voulais arriver, je suis contente!
20170115_115325(0).jpg
Un peu plus près:
20170115_115321.jpg
Et encore un peu plus près, autre lumière:
20170109_074928.jpg

 

Patron:
– Patron PDF blouse Milan d’Anne Kerdilès, 8€

 

Fournitures:
– 225 cm de microfibre bleu roi de chez Bennytex à 2,80€/m (en solde, au lieu de 3,50€/m).
– 1m de ruban rayé bleu marine et blanc de mon stock, acheté aux puces des couturières
– 30cm de passepoil blanc

 

Prix approximatif: 15€, patron non inclus.

Un sweat (très) personnalisé

Sweatshirt réalisé à l’aide d’un patron trouvé sur internet, pour ma prof de zumba/piloxing, en taille S.
Une couture relativement simple, entièrement réalisée à la surjeteuse, sauf l’ourlet qui permet de faire passer le ruban pour le col.

 

Un petit cadeau offert en guise de « prime », mot que j’ai malencontreusement laissé échapper de ma bouche un jeudi soir il y a plusieurs semaines, et qui n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde!
Une prime qu’elle savait me réclamer depuis, régulièrement! 😉
Bien sur, pas question de lui filer des thunes, pas les moyens! 🙂
Moi ce que je sais faire en revanche, c’est coudre! Et puis les idées ne manquent pas en général !

 

Je voulais faire une personnalisation sur le thème « je ne peux pas, j’ai… ».
Sauf que déjà, il me fallait choisir entre la Zumba et le Piloxing! Et puis comme ce n’est pas non plus ses seules activités (difficile de vous exposer le planning de sa semaine, de son année même, c’est incroyable!), j’ai fait un petit résumé en flex.

 

Trêve de blabla, voici qui est tombé de ma machine à coudre et de ma presse à chaud:

20161214_230121.jpg

Image.png

Les pressions plastique que l’on peut apercevoir dans chaque case, c’est pour la petite « coche » que j’ai prévu en plus, en similicuir couleur or, qui permet de sélectionner l’activité du moment!
Par exemple, ce jeudi soir, c’était:
Image.png
Image.png
J’ai un chouilla personnalisé le dos également, mais c’est plus classique:
Image.png
20161214_230353.jpg
Image.png
Offert ce soir pendant mon cours! J’ai enfin honoré la prime promise, et je crois (je crois) que ça a plu! Le paquet cadeau, c’est private joke!
Image.png
Image.png
Image.png
Image.png
Patron:
– Patron gratuit d’un sweatshirt col boule – taille S

 

Fournitures:
– 150 cm de molleton noir Isabelle Marant trouvé au marché Ste Thérèse à Rennes (de mémoire, 15€ les 3m). Laize = 150cm.
– 1m de passepoil or en guise de ruban (1,99€/m)
– 1 micro chute de similicuir couleur or pour la coche
– 1 feuille de flex or

 

Prix approximatif: c’est un cadeau! ça ne se calcule pas!

Un snood de saison

Le froid s’étant installé, j’ai mis de côté tous mes « en cours »  pour me coudre un snood (=une écharpe en cercle fermé) un dimanche soir.

 

Rien de bien compliqué, même s’il ne faut pas se tromper au moment de coudre la dernière couture! Je pense que n’importe quelle personne ayant déjà cousu un snood comprendra!

 

Quoi qu’il en soit, malgré une séance couture un dimanche soir après un week-end bien chargé, je m’en suis sortie sans découd-vite.
Couture utile, tout de suite!

 

20161205_101925.jpg
20161205_101944.jpg
20161205_102036.jpg
20161205_102124.jpg
Patron:
– Patron maison: 2 rectangles de 37cm*85cm en tissu principal et en doublure.

 

Fournitures:
– un coupon de tissu tricot noir épais (acheté il y a 10 ans, à Paris, à 10€ les 3m).
– un coupon de tissu moumoute gris (5€/m chez Bretagne Tissus à Chantepie).
– un bout de coton noir sur lequel j’avais peint il y a plusieurs mois mon Chiche Boum Boum en peinture textile blanche.

 

Prix approximatif: moins de 3€.

Blouse Milan marinière

Encore une marinière, pour moi cette fois.
Je suis absolument fan des marinières, j’en ai plusieurs dans mon armoire, chacune un peu différente. C’est vraiment un vêtement que j’adore porter.

Il s’agit aujourd’hui du patron de la blouse Milan de Anne Kerdilès.
Un joli vêtement très abouti, avec un chouette décolleté dos et des petits volants sur le devant (qu’on peut choisir de ne pas faire bien sûr).

Je n’avais jamais réalisé ce modèle, mais j’ai quand même choisi un des plus beaux tissus de mon stock que je gardais précieusement, un coupon acheté chez le magasin d’usine Armor Lux à Quimper (29).
Un jersey classique fond blanc/rayures bleu marine.
Au toucher, on sait déjà qu’on a à faire avec une qualité qui n’a rien à voir avec ce qu’on peut trouver chez les magasins habituels.

Et au moment de coudre, franchement, un vrai bonheur!
Ils n’ont pas forcément beaucoup de choix au magasin d’usine, mais je n’hésiterai plus à en acheter quelques mètres.

Le modèle de la blouse Milan est également très sympa!
Sur les photos, je le porte avec ma jupe minimaliste Manhattan, de la même créatrice:

20161106_122745.jpg

20161106_122928.jpg

20161106_122946(0).jpg

Cette blouse Milan est un joli basique, que j’ai bien envie de décliner en robe, en l’allongeant un peu, et en reproduisant une robe vue chez Naf-Naf (~50€), que ma copine a achetée, et que je trouve vraiment canon. Elle ressemble à ça (mais manches longues):

Image.png

Je suis sûre que Milan s’y prête tout à fait! A suivre…

Patron:
– Patron PDF blouse Milan d’Anne Kerdilès, 8€

Fournitures:
– 150 cm de jersey marinière Armor Lux à 10€/m

Prix approximatif: 15€, patron non inclus.

Robe Lolita pour un beau mariage

Si je n’ai finalement pas porté ma robe Zéphyr pour l’occasion prévue, c’est parce que je me suis décidée à coudre plutôt le modèle de la robe Lolita, un peu habillé, parfait pour une cérémonie de mariage d’amis chers.
J’avais acheté ce modèle en été 2015, un peu cher à mon goût, mais c’était un coup de cœur.

C’est sur le site Bennytex que j’ai trouvé mes tissus. J’avais envie de dentelle, donc d’une robe entièrement doublée.

La robe Lolita est elle-même une robe doublée, avec tissu principal, doublure et parmenture. Je n’ai pas utilisé le patron de la doublure et de la parmenture, j’ai simplement repris les patrons du devant, du dos et de la jupe que j’ai coupé deux fois (une fois en crêpe vert canard, et une fois en dentelle).
Image.png
Avant de recevoir les tissus, je n’étais pas sûre qu’ils aillent bien ensemble. Le crêpe est annoncé vert canard, et la dentelle bleu canard…
Or le mariage approchait, et à la réception du colis, il me restait 10 petits jours pour coudre le tout!
Surprise, la dentelle possède également un fil argenté qui lui donne un côté brillant.
Les deux tissus sont légèrement extensibles, ce qui assure un certain confort nécessaire (et conseillé) pour la robe Lolita.
Image.png
J’ai donc cousu toute la robe en double, sauf les manches qui sont simplement en dentelle.
Il y a 2 jupes, celle en dentelle est quelques centimètres plus longue que celle en crêpe.
Image.png
Pour coudre la robe, on peut s’appuyer sur une vidéo mise à disposition par la créatrice sur la page de vente du patron. Ça peut aider, bien sûr, mais moi qui en avais principalement besoin pour coudre la fermeture éclair invisible avec doublure, je suis restée un peu sur ma faim. Finalement, je me suis rassurée par quelques vidéos sur internet avant de me lancer.

Je trouve les épaules de la robe un peu trop tombantes. Il aurait sans doute fallu faire une toile au préalable, pour pouvoir ajuster ce point directement sur moi. Mais bien sûr, pas le temps!

Qui dit mariage en octobre, dit aussi qu’il faut prévoir de quoi réchauffer un peu les épaules! Comme il me restait un peu de tissu sur les 3m, j’ai suivi le tuto de l’étole transformable by depetitsriens. Mon étole est un peu plus large que ce qui est préconisé, et le tissu n’est pas plié en deux puisque j’ai utilisé mes 2 tissus. Au lieu de coudre des boutonnières, j’ai mis des boutons pression en plastique. J’avais dans mon stock un coloris bien adapté.
On a eu un samedi magnifique, mais j’étais bien contente de l’avoir dans la soirée, lorsque la fraîcheur est tombée!
Image.png

Patrons:
– Patron de la robe Lolita de Wear Lemonade, acheté à 14,90€ (+ 4.50€ FTP).
– Tuto de l’étole transformable by depetitsriens avec les mêmes tissus que la robe.

Fournitures:
– 3m de double crêpe lourd vert canard Bennytex (10€ le coupon de 3m)
– 3m de dentelle bleu canard avec effet argenté de chez Bennytex (en promo, 4,20€/m)
– 8 boutons pressions complets pour l’étole (8 mâles, 8 femelles).
– 1 fermeture éclair invisible

Prix approximatif: Moins de 25€, patron non inclus.