La bouillotte sèche et son tutoriel

Voici le reste des cadeaux de Noël faits maison (cette année, ils étaient limités).
Il s’agit d’une bouillotte sèche, offerte en plusieurs exemplaires. J’en ai fait 2 sur le même modèle, et une un peu plus grande.

 

Sur la photo ci-dessous, la bouillotte et sa housse:
IMG_1732.JPG
J’ai décidé d’allonger un peu cet article pour vous faire un tuto qui explique la manière dont j’ai procédé (rien de bien sorcier):

 

La bouillotte est composée de deux rectangles de tissu cousus ensemble, qui ont été divisés en 3 (2 lignes au crayon effaçable viennent marquer l’emplacement des futurs compartiments des graines, en bleu sur le schéma ci-dessous). On coud endroit contre endroit les 2 morceaux de tissus, en laissant une ouverture sur l’un des 3 côtés:
bouillotte_seche_endroit_contre_endroit.png
Ensuite, on retourne tout, et on surpique à 2 ou 3 millimètres du bord pour plus de solidité:
bouillotte_seche_surpiqure.png
Ensuite, on remplit une première fois le « sac » avec 200 à 300g de graines. Ici, ce sont des graines de blé dur. Un entonnoir, ou une feuille de papier roulée en forme de cône permet de faire glisser les graines facilement sans en mettre partout.
Avant de coudre le long de la ligne marquée au crayon effaçable, on épingle bien pour ne pas que les graines viennent nous embêter sous le pied de biche de la machine à coudre:
bouillotte_seche_epinglage_graines.png
Puis on recommence pour le deuxième compartiment:
bouillotte_seche_epinglage2_graines.png
Le 3ème compartiment rempli, on ferme à la main au point d’échelle:
bouillotte_seche_couture_main.png
Et enfin, on termine la surpiqûre:
bouillotte_seche_fin_surpiqure.png

 

Passons à la housse, qui s’ouvre très simplement, sans système de fermeture particulier.
img_1745
La housse est un morceau de tissu un peu plus large que la bouillotte, et au moins 2 fois plus long. Pour la longueur, j’ai ajouté 3 cm d’aisance, ainsi que 4 cm en tout pour pouvoir faire 2 ourlets (un à chaque bord). Au final, la housse est 1 cm (tout autour) plus large que la bouillotte, et les ourlets sont prévus pour se chevaucher.

 

Au départ, l’envers du tissu face à soi, on marque au fer les plis qui permettront de coudre les ourlets sur chaque côté:
housse_tissu.png
On repère également le milieu de tissu, et on coud les ourlets:
housse_ourlets.png
Enfin, on rabat endroit contre endroit les 2 ourlets au centre du tissu, en les faisant se chevaucher un peu pour que la housse ne s’ouvre pas trop facilement, et on pique tout autour.
housse_couture_extérieure.png
Avant de retourner, on peut cranter les angles, ainsi que surjeter les 2 grands côtés.
Il ne reste plus qu’à faire chauffer la bouillotte au micro-onde, dans lequel on aura également mis un verre d’eau afin d’humidifier l’air, puis de glisser la bouillotte dans sa housse:
IMG_1741.JPG
Et enfin, le plus agréable : se caler la bouillotte dans le cou ou au creux des reins, et se détendre en laissant diffuser la chaleur…

 

NB: attention, une bouillotte chaude aggrave une zone du corps déjà inflammée.
Le froid, en revanche, anesthésie… il est donc aussi possible de mettre la bouillote au frigo, voire quelques minutes au congélateur… mais c’est moins agréable! 🙂
En cas de doute, il vaut toujours mieux poser la question à son médecin traitant, ou au pharmacien.
IMG_1739.JPG
Pratique, on peut laver la housse de temps en temps!

 

Patron:
– 2 rectangles de coton de 15 cm * 55 cm pour la bouillotte
– 1 rectangle de 17 cm * 117 cm pour la housse (par forcément en coton si on ne la met pas au micro-onde)

 

Fournitures:
– coton blanc de mon stock pour la bouillotte
– coton à motifs pour la housse
– 800 g de blé dur

 

Prix approximatif: quelques euros, ici ce sont des tissus de mon stock, j’ai simplement acheté les graines.
Publicités

Une trousse cousue par Chloé

Ce week-end, au programme, il y avait:
– une zumba party à organiser et à vivre le samedi matin,
– une course sur tandem à préparer le samedi après-midi,
– une course sur tandem à vivre le dimanche de 11h à 16h (modulo une belle chute…),
– une fin de dimanche repos et… un tout petit peu de couture avec les forces qui nous restaient!

 

Après une bonne douche le dimanche vers 17h, un pyjama enfilé pour les mômes et une tenue cool pour les adultes, il n’était pas encore l’heure de préparer le repas et le coucher! Alors plutôt que de succomber à la fatigue, j’ai proposé à ma fille de coudre ensemble une petite trousse pour remplacer celle du commerce dont la fermeture éclair avait rendu l’âme plus tôt dans la semaine.

 

Ma fille, celle qui a eu le même programme que moi entre le samedi et le dimanche… (la chute en moins, heureusement!)…
… a dit banco!

 

Et voici le résultat (avec sa propre machine à coudre, s’il vous plait!):
20160522_183736.jpg
20160522_190015.jpg
20160522_19002120160522_190053
Elle était ravie de l’apporter à l’école aujourd’hui (j’ai cru comprendre qu’elle a fait sensation!), et moi, je suis très fière d’elle!

 

Patrons:

 

Fournitures:
– une chute de toile enduite rouge à pois blancs
– une fermeture éclair non séparable de 25cm blanche

 

Prix approximatif: coudre avec sa fille, ça n’a pas de prix! (Et en plus, rien acheté, tout sur place!)

Un coussin en fourrure

Un nouveau coussin pour le canapé, tout doux, qui plait aux enfants!
J’ai juste fait la housse, le coussin en lui-même vient de Ikéa, sous le doux nom de FJÄDRAR.

 

Il me restait une chute de fausse fourrure noire, parfaite pour un coussin de 50cm*50cm.
L’envers est un lainage gris foncé, qui m’avait servi pour coudre ma veste Eagle de Vanessa Pouzet. Une fermeture éclair y est dissimulée afin de dé-housser facilement en cas de besoin.
20160501_132058 20160430_180351
20160501_132115 20160430_180426
20160501_132053
Il est adopté!
 

 

Patrons:
– Simple rectangle de 50cm*50cm (+ marges de couture) pour le devant et en 2 parties pour l’autre face

 

Fournitures:
– une chute de fausse fourrure noire toute douce.
– une chute de lainage gris (5€/m chez Coudémail).
– une fermeture éclair séparable (je me suis trompée, j’aurais dû prendre non séparable) de 50 cm à 2,99€ chez Myrtille.

 

Prix approximatif: Moins de 10€ + le prix du coussin (6€).

Des housses de coussin aux propriétés chimiques

Le tableau de Mendeleïev, ça vous rappelle quelque chose?
Quand j’ai vu ce tissu chez Motif Personnel au tout début des soldes de janvier, je n’ai pas hésité longtemps.
Image.png
Il m’a tout de suite fait penser au tableau périodique des éléments chimiques, et je l’ai de suite imaginé en coussin.
Ça tombait bien, nos housses de coussin sur notre canapé avaient besoin d’un peu de renouvellement.

 

Deux mois après l’achat du tissu, voici le résultat:

20160313_182456 20160313_151807 20160313_182445

 

Deux housses pour deux coussins Ikéa. Rien de bien compliqué, un rectangle de tissu, une fermeture éclair, un peu de couture, et hop, deux nouveaux coussins pour habiller notre canapé, dans les tons noirs, gris et blancs!

 

Patron: un rectangle de 63cm * 82 cm (pour un coussin Ikéa de 40*60 cm)

 

Fournitures:
– 2 coupons Robert Kaufmann de 1m (110cm de laize) à 5€/coupon = 10€
– 2 fermetures éclair de 50cm à 1,70€ (Myrtille) = 3,40€

 

Prix approximatif: 13,40€ les 2 housses.

Cadeaux de Noël : des petits porte-clés en cuir

Les présentations des cadeaux de Noël continuent avec les petits porte-clés en cuirs.
20151220_164727

Sur le logiciel Silhouette Studio, j’avais dessiné et organisé ce type de découpes:
porte-cles-cuir
Le cuir est une matière que j’aimerais vraiment maîtriser un peu mieux. Je me fournis principalement au magasin d’usine des chaussures Noël à Vitré, mais le cuir reste assez épais, et c’est très compliqué de le travailler avec les outils que je possède.

La Silhouette Portrait peine véritablement à le découper. Pourtant, elle fait une découpe parfaite et nette sur une première épaisseur du cuir, mais je suis obligée de terminer le travail manuellement, aux ciseaux.
Ma machine à coudre est capable de coudre 2 épaisseurs de cuir, bien sûr à l’aide d’une aiguille spécial cuir, et avec le pied Teflon pour glisser parfaitement. Au delà, ça devient compliqué, voire impossible.

Je suis en train de m’intéresser à une nouvelle lame plus profonde pour la Silhouette Portrait, qui résoudrait sans doute une partie de mes problèmes.
Quand à la couture, j’ai acheté un outil de couture manuelle, le Speedy Stitcher, que je ne maîtrise pas encore, mais qui devrait me permettre de coudre solidement les épaisseurs sur de petites pièces.

Pour revenir aux porte-clés, j’ai donc découpé du cuir, et aussi de petites chutes de Liberty, pour les offrir à mon frère, mon père et ma tante.

Le flex posé au verso tient difficilement sur le cuir. Difficile d’appliquer le fer à repasser! Grosse crainte de tout brûler.
20151225_152748

Le dernier jour des vacances, j’avais également réalisé ce même type de porte-clés pour la maîtresse et l’ATSEM de mon p’tit loup de petite section:
20151218_154137

Patron: maison. Cercles de 8 cm de diamètre, coupé à la Silhouette Portrait.

Fournitures:
– cuir gris velouté.
– des chutes de Liberty.
– du flex

Cadeau de Noël: des coussins

Voici le cadeau de Noël pour mon frère: des coussins pour mettre sur leur canapé!

20151218_135106.jpg

Pour les personnaliser, je voulais écrire les initiales du couple comme les lettres d’un Scrabble. J’ai utilisé une police trouvée sur dafont.com, qui s’appelle Tilez.
C’est ma Silhouette Portrait qui a découpé du flock (aspect velours donc).

 

J’ai également exploité le verso du coussin. Je me suis créé un QR code pour mon site internet, à l’aide du site contre-courant.com. Découpé dans du flex noir, il permet de donner un petit côté moderne aux coussins (enfin, je trouve).
Et accessoirement, en le « flashant », on tombe sur chicheboumboum.wordpress.com !

20151218_135140.jpg

 

Les coussins sont déhoussables par des pressions en résine.

20151218_135120.jpg

20151218_135302.jpg

 

Je trouve que ça fait des coussins pleins de peps sur le canapé!

20151218_135239.jpg

 

Et voici une petite photo en situation sur le canapé pour lequel ils étaient destinés !
Déballés le 24 au soir, je crois que mon cadeau a plu !
IMG_1554.jpeg

 

Patron: Maison. Deux simples rectangles avec marges de couture suffisantes pour un coussin de 40*40cm.

 

Fournitures:
– un rectangle de 42cm * 86cm de coton vert à pois blancs.
– un rectangle de 42cm * 86cm de coton orange à pois blancs.
– 16 pressions en résine (8 par coussin).
– 1 feuille de flock bleu ciel.
– 1 feuille de flock vert clair.
– 1 feuille de flex noir (les 2 QR code ont été coupé dedans)

Ailes, moustaches et étoiles en guise d’accessoires pour chaussures

Mon petit loup m’a fait savoir avec tact et délicatesse qu’il ne voulait plus porter ses monstres pour chaussures:
« J’aime pas les monstres, je veux des ailes comme Marceau, mais je les veux noires ».

 

Bien, bien.
Message reçu.

 

J’ai donc repris mon schéma d’ailes, et j’ai réduit un peu la taille: d’une part parce que mon bébé de 3 ans 1/2 (« ch’ui pas un bébé moi! ») aurait eu des ailes disproportionnées pour la taille de ses chaussures, et d’autre part parce que même sur Marceau, je trouvais mon modèle initial un peu grand.
J’en ai aussi profité pour légèrement reprendre le dessin des « plumes ».

 

J’ai utilisé cette fois du simili-cuir noir, parce que le vrai cuir commence à manquer, il faudrait que je renouvelle mon stock… Et puis si c’est pour me laisser entendre plus tard que je me peux aller me rhabiller avec mon modèle qui ne lui plait plus, ça ne vaut pas le coup d’utiliser une matière noble!

 

Voici le résultat:
20151129_115610.jpg
Et sur une chaussure taille 26 (désolée pour la photo prise sans luminosité ce soir…):
20151129_184652.jpg
Mon loustic semble ravi, j’espère que ça durera! Il faudra aussi surveiller comment le simili-cuir se comporte dans le temps,

 

Quitte à sortir ma machine de découpe Silhouette Portrait, mon cuir et simili-cuir, j’en ai profité pour couper d’autres modèles, donc j’avais envie depuis un moment:
20151129_115646.jpg
Ce sont donc des moustaches, en cuir cette fois.
C’est un essai sur chaussures pour grandes (les miennes en l’occurrence). Mon homme n’aime pas, moi je trouve ça pas mal, je vais sans doute les garder:
20151129_122517.jpg
20151129_122546.jpg
20151129_122606.jpg

 

Ah et puis, ce matin, alors que j’étais derrière ma machine à coudre, une petite fille de 8 ans 1/2 m’a tourné autour, et a découvert des découpes en forme d’étoile faites précédemment, mais jamais cousues!
Je lui ai fait remarquer qu’elle avait refusé tout achat de chaussures à lacets en début d’année scolaire, et que je ne pouvais donc pas lui coudre des accessoires!
La chipie est allée dégoter une paire de chaussures ayant appartenu à l’une de ses cousines, et devant sa motivation, j’ai cousu mes découpes girly (en cuir blanc verni d’un côté, et cuir imprimé à fleurs de l’autre). Le cuir vient toujours du magasin d’usine Noël à Vitré:
20151129_115624.jpg
20151129_115633.jpg
Elle pourra les mettre d’un côté ou de l’autre, comme elle voudra.
20151129_184835.jpg
20151129_184813.jpg

 

Voici donc la production complète du week-end:
20151129_115702.jpg

 

Il me reste des monstres sur les bras, je ne sais pas si j’arriverai à recycler… A moins qu’ils aient de nouveau la cote prochainement?
20151101_221351.jpg