Une tenue Chiche Boum Boum pour ses 1 an

Ma petite nièce d’amour, ma jolie filleule, a eu un an le 26 mars dernier.
Nous avons fêté son anniversaire dimanche avec toute la famille, et pour l’occasion, je voulais lui offrir une tenue tombée de ma machine à coudre.

 

Après avoir parcouru mes revues et autres bouquins de couture, je me suis arrêtée sur deux modèles du Ottobre Design Summer 3/2010, qui sont présentés ensemble sur le visuel que je vous remets ci-dessous.

 

Image.png Image.png
Image.pngImage.png

 

J’ai choisi pour la tunique deux tissus achetés chez Papa Pique et Maman Coud, au moment de leur grande braderie annuelle qui a lieu à Crac’h (Morbihan, 56) tous les ans en août. Ce sont deux tissus qui datent un peu, ils sont dans mes stocks depuis un petit bout de temps. Sans doute  depuis 2010-2011, difficile de faire plus précis.
Les explications du magazine (d’origine finlandaise) sont en anglais.
Il s’agit d’une tunique entièrement doublée, qui se ferme dans le dos avec une rangée de boutons. Les manches sont retournées de manière à laisser apparaître la doublure, et maintenues avec un bouton et un petit nœud. Pour ma part, je me suis passée du petit nœud.

 

Quant au petit pantalon associé, je suis allée chercher un jersey assorti à la tunique chez Self Tissus. Il s’agit d’un jersey dit Milano, plutôt épais et ayant de la tenue. Parfait pour le modèle.
20160415_115444.jpg
20160415_115520.jpg
20160415_115622.jpg

 

J’ai utilisé les mêmes boutons pour les deux pièces. J’ai également découpé du flex rose à la Silhouette Portrait, afin d’une part de marquer mon Chiche Boum Boum favori, mais aussi d’indiquer la taille réalisée (18 mois, 80cm).
Je sais d’expérience que quand la taille n’est pas indiquée sur un vêtement pour les petits, on se creuse souvent la tête au moment des rangements, déstockages, etc.
20160415_115647.jpg
20160415_115652.jpg
20160417_102155.jpg

 

Ce week-end, c’est moi qui me suis occupée de faire prendre un bain à la mistinguette, et de l’habiller. J’en ai profité pour lui essayer sa nouvelle tenue, qui est comme prévu un peu trop grande (ce sera sans doute bon pour cet été, c’est ce qui compte). Le pantalon notamment est quelques centimètres trop long.
20160417_102042.jpg
20160417_102051.jpg

 

Quel crève-cœur de lui flouter sa jolie bouille, mais je tiens à son anonymat sur la toile.
Elle est belle comme le jour, vous devrez me croire sur parole!

 

Patrons:
– Tunique Savanni en 18 mois (80cm) issue du magazine Ottobre Design Summer 3/2010.
– Pantalon Jodhpur en 18 mois (80cm) issu du magazine Ottobre Design Summer 3/2010.

 

Fournitures:
– 40 cm de coton blanc à fleurs rose/fushia/vert (tissu PPMC).
– 50 cm de coton vichy vert (tissu PPMC).
– 50 cm de jersey milano fushia (jersey « Joel » chez Self Tissus) – 3% Spandex 27% Nylon 70% Viscose – 14,50€/m
– 12+1 boutons roses achetés chez Ecolaine à 1,05€ l’unité.
– 50cm d’élastique de 2 cm de large pour la taille du pantalon.

 

Prix approximatif: environ 30€ l’ensemble.
Publicités

Paniers en tissu

Toujours dans mes cadeaux home-made de Noël!
Dans leur maison, mes parents ont une nouvelle penderie toute simple, sans porte et dans rideau pour le moment. Les vêtements à l’intérieur sont donc visibles.

 

J’ai donc eu l’idée de coudre pour ma mère des paniers, qui je le sais, lui plairont! Elle aime beaucoup la toile à matelas. Ainsi, plutôt que de voir les piles de vêtements, on verra les (jolis) paniers!

 

Patron: maison

 

Fournitures:
– tissu à matelas gris rayé blanc
– lin couleur naturel
– thermocollant pour rigidifier
– essai d’un transfert imprimé maison et appliqué au fer sur le tissu

 

20121224_113028 20121220_205022 20121220_205008 20121220_204921 20121220_204912

Collier de fleurs en tissu

Collier réalisé avec des fleurs en tissu. Les fleurs sont simples à faire: 2 ronds de tissu, on coud tout autour endroit contre endroit en laissant une petite ouverture pour retourner. On les remplit de rembourrage, on ferme à la main. Avec un fil en double et une aiguille, on pique au milieu et on vient former les pétales en serrant bien, sans oublier la petite perle centrale.

 

Patron: d’après un modèle d’un livre emprunté à la bibliothèque

 

Fournitures:
– des chutes de tissu (coton)
– des flocons de rembourrage
– fil nylon transparent
– perles de rocailles
– perles magiques (qui renvoient la lumière de manière incroyable)
– fermoir

 

20121217_210341

Colliers moustache

Essais avec du plastique dingue. J’ai découpé une forme moustache dans une feuille, j’ai prévu les 2 trous qui permettront ensuite d’y attacher la chaîne. Les feuilles de plastique dingue peuvent se trouver sous différentes couleurs. Là, il s’agit d’une feuille transparente, j’ai donc utilisé un feutre noir et indélébile pour obtenir la couleur.

 

Ensuite, on met au four. Le plastique, sous l’effet de la chaleur, commence à se tordre, se rétracter et s’épaissir.

 

A la fin de la rétractation, le plastique redevient plus ou moins plat (il faut parfois l’aider un peu en appuyant dessus).
A la sortie du four, on laisser refroidir.

 

Fournitures:
– feuilles de plastique dingue
– four

 

20121216_142112 20121216_143513

Sucres colorés

20121218_132648 20121218_132638

 

Cette année, les cadeaux de Noël seront home-made!
Rien de bien compliqué, ça demande juste du temps. Il faut s’y prendre plusieurs semaines avant Noël.

 

J’ai préparé des petits bols de sucre, dans lequel j’ai ajouté quelques gouttes de colorant alimentaire liquide, en faisant parfois des mélanges.

 

Une fois la couleur voulue obtenue, il faut remplir les moules en compactant beaucoup. On peut les remplir avec une seule couleur ou en mixer , ou 3, ou plus…

 

Ensuite, il faut attendre, tout simplement! Le colorant a rendu le sucre légèrement humide, il faut maintenant que ça sèche. Au moins 24h, 48h c’est aussi bien.
Le démoulage est un peu délicat, mais les moules en silicone facilitent le travail.

 

J’en ai fait… beaucoup!

 

Pour les offrir, j’ai acheté des lots de boîtes en carton Ikéa, dans lesquelles j’ai disposé mes sucres. J’ai même fait un étage en intercalant une feuille transparente un peu épaisse.

 

Dans le café, les sucres n’apportent pas grand chose (à part le goût sucré bien sûr!), mais dans le thé assez clair, on voit le contenu de sa tasse devenir bleu, ou vert! 🙂

 

Fournitures:
– moules silicone de différentes formes: ici des perroquets avec une encoche pour poser en équilibre sur la tasse, ou encore des accessoires féminins.
– sucre.
– colorants alimentaires.

 

20121215_154932 20121215_150140 20121215_145250 20121215_144147 20121215_142901 20121215_142709
20121221_113603 20121221_113617 20121221_113622 20121221_113628 20121221_113636