Paniers garnis pour Noël

Je peux maintenant vous présenter les cadeaux de Noël offerts à notre famille!

 

Nous étions donc partis sur des paniers garnis.

 

D’abord, le contenu du « panier »:
– une préparation de chocolat épicé
– des petits sachets de sel aromatisé
– du sucre vanillé maison
– du pain d’épices maison
– du saucisson au chocolat (résultat bluffant!)
– un bocal « SOS Cookies » déjà testé et approuvé.

 

Le tout a été déposé dans des grands seaux blancs réalisés par mon homme. La famille apprécie beaucoup ces seaux, car ils sont très pratiques. Ils sont normalement destinés au monde agricole. Il me semble que les éleveurs mettent notamment les pierres à lécher à l’intérieur, pour le complément alimentaire des bovins.

 

J’ai décoré les seaux avec du papier cristal, du papier de soie vert, et j’ai collé des jolies étiquettes réalisées par mes soins à l’imprimante.

 

Ces préparations nous ont pris beaucoup de temps malgré l’aide du Thermomix, mais nous avons largement été récompensés par la joie de ceux qui ont découvert leur cadeau! Je crois que tout le monde a apprécié!

 

20141224_102240 20141221_124336 20141221_124322 20141221_124307 20141221_124101 20141221_123551 20141221_124355
Publicités

Foie gras maison

Cette année, nous aurons du monde à la maison pour Noël. Enfin, pas pour le 24 ni le 25 car nous serons chez mes parents, mais le 28 décembre, avec la famille de mon homme.

 

Nous avons l’habitude d’avoir beaucoup d’invités (entre 15 et 20) quand on fête l’anniversaire des enfants. Mais à Noël, il faut monter d’un cran la qualité du menu…

 

J’ai eu envie de tester le foie gras maison à l’aide de mon Thermomix et après quelques recherches, j’ai décidé de suivre cette recette sur l’espace recette:

 

1 foie gras de 500g
8g de sel
4g de poivre blanc moulu (ou 5 baies)
3g de sucre en poudre

 

J’avais dans l’idée de trouver deux bons foies déjà éveinés (il parait que chez Thiriet on peut trouver) mais mon homme m’a ramené des courses des foies à éveiner…
C’est donc ce qui a été le plus compliqué à faire, car j’avais un peu l’impression de faire un carnage… Pourtant, j’avais suivi pas mal de vidéos sur Youtube expliquant le principe…

 

Enfin, une fois effectué, j’ai suivi à la lettre la recette qui consiste à laisser mariner le foie, puis l’emballer en rouleau dans du papier cuisson micro-onde, bien serré, sans bulle d’air, une fois, deux, fois, quatre fois.
Ensuite le foie cuit à la vapeur dans le Thermomix pendant 2 fois 15 minutes, avant d’être plongé dans un récipient rempli d’eau froide avec des glaçons pour arrêter la cuisson. On le laisse ainsi refroidir, puis on le place au réfrigérateur pendant au minimum 5 jours sans le déballer.

 

20141219_222858 20141207_162348

 

Je l’ai coupé directement dans son emballage, en prenant bien sûr soin de bien enlever le plastique avant de servir.
Accompagné d’un pain d’épices réalisé par mon homme, c’était délicieux!
Nous sommes très fiers d’avoir fait notre foie gras nous-mêmes! 🙂

 

20141212_221249

Mademoiselle marron

J’ai longtemps hésité à acheter le patron Mademoiselle de Aime Comme Marie, car je trouve que ses modèles sont assez chers.

 

J’aurais bien acheté le pantalon « Même pas peur » dans la même commande, mais il ne faut pas faire ça dans cette boutique!

 

Démonstration:
Si j’achète 1 patron, j’en ai pour 1,80€ de frais de port.
Si j’achète 2 patrons, j’en ai pour 4,35€ de frais de port, soit plus cher que si je fais 2 commandes de 1 patron chacune.
Si j’achète 3 patrons, j’en ai pour 6,90€ de frais de port, soit aussi plus cher que si je fais 1 commande avec 2 patrons et 1 commande avec 1 patron.

 

Bref, tarifs de la Poste ou pas, ce que je retiens, c’est qu’il faut faire ses achats un par un!

 

J’ai trouvé une viscose marron chez Toto, très souple et glissante, qui me paraissait parfaite pour tester le patron.
J’ai choisi de faire le col claudine et les poignets dans un chintz marron glacé, qui donne donc un petit effet brillant, comme enduit. C’est un biais satin noir qui a été posé à l’encolure et aux poignets

 

J’aime le rendu final, même si le tissu choisi est plutôt froid sur la peau (c’est du synthétique bien sûr). Il ne faut pas qu’il fasse trop froid dehors pour porter cette tunique.

 

Je la porte facilement rentrée dans le pantalon, je trouve que ça me va mieux ainsi.

 

Patron: Tunique Aime Comme Mademoiselle de Aime Comme Marie Taille LL (14€ + 1,80€ FDP)

 

Fournitures:
– Viscose marron Toto à 5,70€ (tissu au poids).
– Coton chintz marron glacé de Mondial Tissu pour le col et les poignets.
– biais satin noir à 0,50€/m.
– flock noir en bas de la tunique pour le Chiche Boum Boum

 

Prix approximatif: moins de 10€, sans compter le prix du patron.

 

P1040803 P1040804 P1040806 P1040805

Crèche en pâte Fimo

Il y a 10 ans, au moment de Noël, alors que je tenais un blog personnel plus ou moins populaire (au moins dans mon entourage), j’avais blogué que nous nous étions acheté notre premier sapin de Noël dans notre vie de couple. Les années passées, nous n’avions pas de sapin, ne passant pas nos vacances de Noël dans notre appartement. Là, je travaillais entre Noël et le Nouvel An, nous allions pouvoir en profiter. J’avais expliqué que chez mes parents, on ne mettait pas de crèche au pied du sapin. En revanche, mon homme trouvait que ça manquait.

 

A l’époque, mon petit frère était gravement malade. Un an auparavant en décembre 2003, nous avions eu l’immense chance de pouvoir lui faire une greffe de moelle osseuse, car j’étais compatible avec lui.
Et à Noël 2004, nous craignons une rechute. Nous étions dans l’attente de résultats de ponction lombaire, d’IRM et de biopsie qui le confirmeraient ou pas… Une deuxième greffe était même programmée pour la mi-janvier.

 

Mon homme avait beau vouloir une crèche, je m’y étais refusée. J’avais écrit alors que si mon petit frère ne faisait pas cette 3ème rechute, si la 2ème greffe avait lieu et se passait bien, s’il guérissait, alors, je ferai une crèche l’année d’après, pour faire plaisir à mon homme.

 

Et puis le 24 décembre 2004 au soir, c’est moi qui ai décroché le téléphone qui sonnait chez mes parents. Nous étions seuls, mon homme et moi, on attendait le reste de la famille, simplement parti en balade.
C’était le médecin qui appelait. Pour dire que tous les examens étaient normaux, jusqu’à la biopsie, et que nous pouvions définitivement écarter la rechute. Elle tenait à appeler, à nous le dire, parce qu’une nouvelle comme celle-là, en toute fin d’après-midi d’un 24 décembre, ça vaut tout l’or du monde.
Ce Noël, qui aurait pu être bien triste et morose, est devenu en un coup de téléphone, le plus joyeux et le plus émouvant Noël depuis bien longtemps.

 

Je ne suis pas devenue croyante pour autant. Mais un an plus tard, alors que tout continuait d’aller bien pour mon frère, j’ai tenu ma promesse. On allait mettre une crèche au pied de notre sapin de Noël.

 

Je ne voulais pas d’une crèche classique, fallait pas exagérer non plus. J’aurais bien craqué pour une crèche Playmobil, par exemple. Mais ça n’existait pas.
Il ne restait plus qu’à en réaliser une moi-même, je l’imaginais déjà en pâte Fimo.
Aujourd’hui, quand je tape sur Google les mêmes mots clefs qu’à l’époque pour trouver des idées ou des tutos, les résultats étaient bien pauvres… et pas du tout à l’image de ce que j’avais en tête.

 

Je suis finalement tombée sur un magasine Truffaut, dont les explications très succinctes permettait d’aboutir normalement à une jolie crèche colorée. Je n’ai pas retrouvé le magasine, ni sous forme papier, ni sur internet. Je ne peux donc vous donner aucun visuel.

 

Je me suis équipée d’une machine à pâte, d’une seringue, d’ustensile à Fimo, et de Fimo de différentes couleurs. Ça m’a coûté relativement cher, mais j’étais déterminée à aller au bout. Et puis c’est un équipement qui a ensuite servi plusieurs fois.

 

Le premier santon réalisé fut le berger, baptisé « Bébère » à l’époque. Il s’est un peu tassé à la cuisson, parce que j’ai fait une petite erreur en réalisant son corps.

MINOLTA DIGITAL CAMERA

J’ai poursuivi avec Marie:

Image

Puis Joseph, plus grand que Bébère donc, car mieux réalisé:

Image

Le p’tit Jésus bien sûr:

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Et enfin, l’âne et le mouton:

MINOLTA DIGITAL CAMERA

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Il manquait alors quelques personnages, mais voici la photo prise à l’époque:

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Ainsi que la photo du sapin, un peu floue:
PICT0098

 

Depuis, ma crèche sort donc tous les ans depuis 9 ans, avec le sapin.

 

Je viens de la déballer. Comme vous pourrez le constater, le bœuf est maintenant présent, il a rapidement rejoint la famille.
20141207_191607 20141207_191326
En revanche, il manque toujours les rois Mage, que je n’ai toujours pas eu le courage de réaliser.
Je ne désespère pas: un jour, peut-être!

Blouse Marthe noire à triangles

Au départ, je n’étais pas vraiment convaincue de la coupe de la blouse Marthe. Je la voyais sur plusieurs blogs, et je dois dire que si je trouvais souvent qu’elle était plutôt flatteuse sur les autres, j’avais un gros doute qu’elle corresponde à ma silhouette.

 

Bon, et puis quand même, j’ai vu beaucoup de modèles et de réalisations, j’ai eu envie de tenter. Avec un patron PDF, on ne prends pas non plus un très grand risque.

 

Surtout que j’ai dégotté un tissu chez Toto, souple et un peu lourd, en promotion, qui me semblait correspondre au patron. Je pense que me concernant, il me faut impérativement un tissu fin et souple, sous peine de me retrouver avec des épaisseurs à des endroits non souhaitées.

 

Je me suis donc lancée dans l’assemblage des feuilles imprimées, choisi une taille 42, et découpé mon tissu. J’ai eu un peu peur de la transparence, je l’ai donc doublé avec une mousseline noir sur le devant et sur le dos.

 

J’ai utilisé ma surjeteuse pour faire un roulotté en bas du volant.

 

J’ai réalisé un petit ourlet à l’encolure et aux manches.

 

Et puis finalement, je suis très contente de ma blouse. Par contre, nous sommes en hiver, et pour les jours les plus froids, il faudra que je porte quelque chose en-dessous, car on a vite fait de ressentir tous les courants d’air! C’est simple, en la portant, on a parfois l’impression d’avoir le ventre nu.

 

Je me dis qu’en été ça doit être vraiment agréable avec des manches courtes, je recommencerai!

 

Patron: Patron PDF de la blouse Marthe de République du Chiffon, à 7,60€. Taille 42.

 

Fournitures:
– 180 cm de tissu léger et souple noir avec triangles or et crème trouvé chez Toto, en solde, au poids (- de 3€).
– 60 cm de mousseline noire pour doubler le devant et le dos à 4,90€/m chez Myrtille.
– 1 petite chute de jersey noir pour l’étiquette
– peinture textile or au pinceau pour le Chiche Boum Boum.

 

Prix approximatif: moins de 7€, sans compter le patron.

 

P1040839 P1040841 P1040838 P1040854